Brenda, femme d’exception – André Bender

Afro-Américaine et Suisse

Le titre de cet ouvrage peut surprendre car Brenda, mon épouse décédée en décembre 2017, est en fait une «femme ordinaire». Elle était exceptionnelle dans le sens qu’elle était surprenante, atypique même, dans sa personnalité, ses intérêts, ses activités. Passionnée par le monde des insectes et des micro-organismes, elle avait une capacité d’écoute et une forte empathie envers les personnes. Après une riche activité professionnelle, elle a développé ses compétences artistiques à l’aquarelle puis dans la peinture abstraite.

Brenda a en revanche souvent été une exception dans son parcours de vie. Née dans une famille noire catholique à Kansas City, elle a été la seule élève afro-américaine – ou presque – dès son entrée à 14 ans à l’école secondaire et jusqu’à l’obtention de son master à l’université. Cette situation liée à sa couleur de peau s’est encore renforcée dès 1968, tant sur le plan social que familial, avec notre mariage et notre vie en Suisse.

En filigrane, ce livre présente un témoignage exceptionnel sur les difficultés et entraves rencontrées par les jeunes filles noires pour faire des études dans les années 50 et 60 en raison de la ségrégation raciale encore très forte aux États-Unis.

Disponible dès le 20 avril

2 commentaires sur “Brenda, femme d’exception – André Bender

  1. C´est vraiment une femme d´exception que j´eu la chance de connaître lors de mon séjour d´études universitaires en Suisse.Et André son mari est aussi un homme d´exception tout comme son grand frère Laurent qui m´a pratiquement élevé avec ses propres enfants.Et Denise épouse de Laurent est aussi une femme d´exception qui est devenu ma maman de cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *