Miracle après l’épilepsie – Laure Brienza

Une nuit sans lune

Avec un éclairage de Jean-Luc Trachsel, recueilli par Alain Maillard

«Une nuit sans lune, parce qu’à 12 ans, il n’est pas normal de voir disparaître de sa mémoire ce mot si familier; parce que la crise d’épilepsie foudroyante qui me catapulte loin d’un présent insouciant, implose également ma foi en un Dieu vivant, jusque-là inébranlable; parce qu’indépendamment des explications, et malgré le pourquoi amer en arrière-goût, il me faut rebâtir seule dans cette nouvelle obscurité.

Si cette foi dépouillée de ses préconceptions finit par rencontrer le miracle, l’histoire véridique de ma guérison divine ne se contente pas de victoires. Les mots brisent le silence souvent imposé par la souffrance. Ils disent la peine, exposent le besoin et expriment l’incompréhension tout en balayant la toxique rancœur ou la culpabilité mensongère.

Que ce récit détonnant soit une voix pleine d’espoir pour le malade en attente d’une libération, pour ses proches éprouvés, pour l’incroyant en recherche spirituelle ou le pieux désillusionné. Qu’on y trouve un écho, du réconfort, des clés et de l’espérance dans sa propre traversée.»

3 commentaires sur “Miracle après l’épilepsie – Laure Brienza

  1. Bonjour 👋, je viens de commander votre livre, car je suis épileptique depuis 2005, suite à un accident 💥 de moto où j’ai été trépané, coma…l’accident a eu lieu en 1989. Je prends actuellement 3000mg de médicaments 💊 par jour. Oui j’ai aussi prier et dans les années 1990 j’ai aussi senti de la chaleur dans ma tête en prière avec des fréres en Jésus Christ … Mais comme j’ai été trépané l’épilepsie est venu bien plus tard. Merci de votre témoignage et je lirai votre livre avec grand plaisir.
    Fusay Claude

  2. Merci Claude pour ce partage. J’en suis bouleversée. S’il n’y devait y avoir qu’un seul lecteur, ce serait vous ! Je vous réponds en privé. Chaleureuses salutations, Laure

  3. Ce livre m’a touché en plein cœur… autant le style d’écriture – de la Haute Couture ! – que le contenu du récit : hyper touchants ! Laure Brienza a réussi, par son vécu raconté avec beaucoup de tact et de délicatesse, à me faire revisiter ma position face au miraculeux. La relation d’amour passionné qu’elle décrit avec son Créateur m’a propulsé moi-même dans une nouvelle dimension de ma relation avec Lui ! Comment ne pas sentir, entre ses lignes, Son Cœur immense qui bat pour CHACUNE de Ses créatures, comme si on était Son unique souci ? Merci Laure, de t’être laissé utiliser comme une plume 🪶 dans Sa main, pour venir me parler dans un langage que je comprends!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *