Souffrir pour être sauvé?

«Il faut souffrir pour être sauvé»: des soignants et des aumôniers me disent entendre encore régulièrement cette phrase dans la bouche des malades. Comme si plus l’on souffre, plus on serait proche de Dieu. Alors que le Christ est venu précisément pour nous guérir et nous libérer de tous maux. Comment faire la part des choses entre les fausses conceptions doloristes et la juste participation à la Passion du Christ? Réflexions et témoignages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *